Morille
Morille

100 x 81 cm., A/t., 2015

press to zoom
Morille méditerranéenne
Morille méditerranéenne

20 x 13 cm., A/t., 2015.

press to zoom
Morille
Morille

100 x 81 cm., A/t., 2015

press to zoom
Morille
Morille

100 x 81 cm., A/t., 2015

press to zoom
1/3

40 F. - N° 2

N°2-"Morille", 2015, acrylique sur toile, 100 x 81 cm.

«  Les images peintes sont l’égal de la parole, sans se confondre avec elle. » Lettre de René Magritte (1898-1967) au peintre et poète belge Constant Bosmans (1851-1936).

 

N°2- Mycologue volant

                Cette peinture intitulée "Morille" au singulier, représente un phantasme érotique d’un militaire pilote d’hélicoptère et mycologue.

                Sexuellement, le fantasme est un scénario érotique, imaginaire ou non, provoquant une pulsion ou une excitation sexuelle au point d'être assouvie mais pas nécessairement, du fait de l'auto-censure morale, ou social. Dans un premier temps, on trouve le fantasme érotique. Ce type de fantasme permet d'obtenir de façon imaginaire certaines satisfactions difficiles à atteindre dans la réalité. Dans un second temps, l'autre type de fantasme est le fantasme sexuel, qui se veut l'expression tangible de cette sexualité.

«  C'est un petit roman de poche que l'on transporte toujours avec soi et que l'on peut ouvrir partout sans que personne n'y voie rien, dans le train, au café et souvent dans un rapport amoureux. Il peut arriver que cette fable intérieure devienne omniprésente et, sans que nous nous en rendions compte, interfère entre notre entourage et nous. C'est ainsi que beaucoup de gens vivent et meurent en ignorant qu'un voile a toujours déformé la réalité de leurs liens affectifs. » Juan-David Nasio (1).

                Une jeune femme assise tenant entre ses bras ses jambes repliées sur elle-même de façon à montrer ostensiblement son sexe. Elle nous regarde étrangement, interrogative.

                Un "Eurocopter EC665 Tigre" s’approche. L'EC665 est un hélicoptère d'attaque franco-allemand développé et construit par Eurocopter, devenu Airbus Helicopters.

                Le fond de la peinture représente un ciel de couché de soleil rouge et jaune sur des nuages bas rose-violacés surplombant un paysage de ruines. Il s’agit de la ville fantôme de Craco, située dans la province de Matera, dans la région Basilicate, en Italie méridionale. Elle a été évacuée par des causes géologiques. Ces ruines sont devenues un célèbre lieu de tournage cinématographique, elles sont utilisées comme décor par exemple dans la pendaison de Judas de "La Passion du Christ" (2004) de Mel Gibson, ou dans certaines scènes de "Quantum of Solace" (2008) de Marc Forster, le 22e opus de la série des films de James Bond.

                Notre jeune femme est assise du bout des fesses dans un champs de morilles vertes, blanches, jaunes, brunes et violettes. L’une delle, appelé "Phallus impudicus" se tient en érection face à la vulve de la jeune femme. Cette morille est aussi appelée "satyre puant" ou "phallus impudique" et parfois nommé "œuf du Diable" à l'état jeune. Comme la plupart des phallales, cette espèce dégage une odeur putride. À l'état adulte, "Phallus impudicus" évoque la forme d'un pénis en érection, d'où son nom inchangé depuis Linné, ce qui est rarissime en mycologie. Au début, le phallus se présente sous forme d'un œuf oblong, ou d'une vesse, de 3 à 6 cm, enterré puis au ras du sol et prolongé par un long cordon mycélien. Il en sortira le futur stipe, un pied de 10 à 20 cm sur 2 à 4 cm de diamètre, allongé et s'amincissant graduellement vers le haut, blanc, alvéolé, creux, caverneux et fragile. Le chapeau de 3 à 4 cm, conique, tronqué au sommet par un petit cercle, est alvéolé entièrement recouvert au début d'une gléba vert-olive à noirâtre qui répand une odeur pestilentielle, de cadavre, que l'on sent plusieurs mètres à la ronde avant même d'avoir aperçu le champignon. Celle-ci attire les mouches qui l'emportent, disséminent ainsi les spores, et mettent à nu les alvéoles blanches. Commun dans tout l'hémisphère nord, "Phallus impudicus" se développe en Europe de la fin du printemps à l'automne.

                Jean-Bernard Pouchous a étudié ce spécimen de champignon dans une petite peinture préparatoire intitulée "Morille méditerranéenne", 2013, acrylique sur toile, 20 x 13cm.

Jean-Bernard Pouchous - 2015.

Annexe : "Morille méditerranéenne", 2013, acrylique sur toile, 20 x 13cm.

                 Jean-Bernard Pouchous a étudié "Phallus impudicus" dans une petite peinture préparatoire intitulée "Morille méditerranéenne".

N°2-Bibliographie :

N°2-1- Juan-David Nasio, Le Fantasme : Le plaisir de lire Lacan, éd. Payot, 2005.