Désir d'enfant - N° 5 - 4 - 3 - 2 - 1

N°5 Bébé Tour Eiffel", 1978, huile sur carton, feutre, calque, collage, 75 x 50 cm.

« Les tableaux n’ont jamais prétendu à être contemplés que par un seul spectateur ou par un petit nombre. » Walter Benjamin (1).

 

N°5 - Visions.

  A force de suppositions, tout est possible. « Avec des ”si” on mettrait Paris en bouteille. » Ce proverbe est souvent utilisé pour faire remarquer qu'il est absurde d'émettre des hypothèses afin de parvenir à une conclusion qui nous arrange. Cette idée se décline dans de nombreux proverbes

  Le "conatus" est l’effort par lequel «chaque chose, autant qu’il est en elle, s’efforce de persévérer dans son être » Baruch Spinoza (1632-1677), dans Éthique III, Prop.6. Cet effort « n’est rien en dehors de l’essence actuelle de cette chose» Spinoza dans Éthique III, Prop.7 (2).

  La perception des visages fonctionnerait depuis la naissance. Mais la discrimination de plusieurs visages serait une capacité qui s’apprend ?

  Distinguons discrimination culturelle de notre environnement social et perception. Dans le "Traité de la réforme de l’entendement" (3), le philosophe auteur du "conatus" (4), Spinoza, distingue plusieurs espèces de perception:

 À y regarder de près, tous nos modes de perception peuvent se ramener à quatre approches complémentaires :

I. Il y a une connaissance par ouï-dire, c’est à dire : librement identifiée et qualifiée par chacun.

II. Il y a une perception dite "empirique", par laquelle, éprouvant une sensation ou un sentiment communément partagés par d’autres individus, nous le fixons comme “acquis”. Cette perception n’est pas élaborée par notre entendement, mais elle est validée dans la mesure où aucun fait contradictoire ne lui paraît opposable.

III. Il y a une perception dite "déductive", qui consiste à conclure qu’un fait observé s’est produit de manière cohérente et rationnelle.

IV. Enfin il y a une perception dite "essentielle" ou "élémentaire", en vertu de laquelle nous saisissons l’essence même de la chose perçue.

  Percevoir cette chose revient donc, ici, à en percevoir l’essence ou principe premier.

  Spinoza était un philosophe qui aurait entièrement autofinancé presque tous ces géniaux travaux par un travail de polissage de verres grossissants pour les opticiens lunettiers de son temps, peut-être pour y voir plus clair.

  Perception matérialiste.

  Les gens possédant une formation technique pensent que la vision est la perception des rayonnements lumineux par le système visuel. C’est à dire, ils pensent que l’oeil fonctionne comme un appareil photographique.

  Ceci n’est pas possible, car l’œil comprend deux systèmes complètement différents (5) :

 Le système fovéal donne la possibilité d’examiner des points d’environ 2 degrés d’angle 3 à 4 fois par seconde. C’est un système très lent avec une excellente résolution un bon rendement des couleurs.

 Le système de la rétine périphérique rend jusqu’à 90 images comprimées par seconde - d’un angle d’environ 180 degrés, avec une pauvre résolution. Il sert à comprimer l’impression globale de la situation.

  Ces deux systèmes relient le monde extérieur avec sa représentation intérieure.

  La perception visuelle est donc un système d’identification. Il permet d’identifier par exemple une personne par la comparaison de quelques points critiques et l’impression globale avec les images internes. Pour percevoir un objet il faut en avoir vu des objets similaires. Pour percevoir un bébé faut-il en avoir vu ? Est-ce discriminant ?

« On ne parle pas de ce que tout le monde sait ». D’ailleurs, cela pourrait semer la confusion et causer la mise en question de ces présupposés mêmes : « Toute vérité n’est pas bonne à dire ».

  La première action de ceux qui regardent pour la première fois un bébé accompagné de ses parents, c’est de regarder si le nouveau-né à quelques traits de  ressemblance avec ce qu’ils perçoivent de la physionomie de la mère ou du père.

  Le célèbre écrivain sémiologue Roland Barthes (1915-1980), dans les années 1950, s’exclamait : « (…) une de nos servitudes majeures: le divorce accablant de la mythologie et de la connaissance. La science va vite et droit en son chemin ; mais les représentations collectives ne suivent pas, elles sont des siècles en arrière, maintenues stagnantes dans l’erreur par le pouvoir, la grande presse et les valeurs d’ordre. » (6)

« Les garçons naissent tous dans les choux et les filles dans les roses! » (Représentation collective)

  La "doxa", c’est l’ensemble, plus ou moins homogène, d’opinions confuses, de préjugés populaires, de présuppositions généralement admises et évaluées positivement ou négativement, sur lesquelles se fonde toute forme de communication (7).

  Le sociologue engagé dans la vie publique Pierre Bourdieu  (1930-2002) (8) écrivait en 1979 à propos de cette fameuse doxa: Sa fonction première est son service à l’idéologie dominante. Plus en particulier, sa fonction est d’inscrire progressivement l’ordre social dans l’individu. La doxa  convertit  les structures sociales en principes de structuration, en manière d’organiser le monde social: «  (…) l’expérience première du monde est celle de la doxa, adhésion aux relations d’ordre qui (…) sont acceptées comme allant de soi. » « L’orchestration des catégories de perception du monde social qui, étant ajustées aux divisions de l’ordre établi (et par-là, aux intérêts de ceux qui le dominent) et communes à tous les esprits structurés conformément à ces structures, s’imposent avec toutes les apparences de la nécessité objective. »

« Les nouveaux-nés sont amenés par les cigognes ! » Type de représentation sociale utilisée pour désigner l'image de la réalité collective fortement suggérées à l'individu par la société.

  David Emile Durkheim (1858-1917) (9), l’un des fondateurs de la sociologie moderne parlait au sujet de la "doxa" de: «Conformisme logique».

  Il y a longtemps, un  des soucis d’Aristote fût de classer d’une part ce qu’il observait dans la nature, d’autre part les affaires humaines.

« Pour comprendre les affaires humaines (les pragmata), force est de s’exiler hors de l’empire des signes pour aborder au pauvre royaume de l’objet, “des machines inhumaines”. » Régis Debray (1940-…) (10).

Jean-Bernard Pouchous - 2010.

N°4-"Bébé Arc de Triomphe", 1978, huile sur carton, feutre, calque, collage, 75 x 50 cm.

N°3-"Bébé Champs-Elysées", 1978, huile sur carton, feutre, calque, collage, 75 x 50 cm.

N°2-"Bébé Notre Dame", 1978, huile sur carton, feutre, calque, collage, 75 x 50 cm.

N°1-"Bébé Trocadéro", 1978, huile sur carton, feutre, calque, collage, 75 x 50 cm.

« Les petits ruisseaux font les grandes rivières. » Ovide (1).

 

N°4- 3 - 2 - 1 - Le pouvoir du peintre.

  Un nouveau-né est un enfant à partir de sa première heure de vie et jusqu’à 28 jours. De 28 jours à 2 ans, c’est un nourrisson. Le nourrisson voit en noir et blanc. Il perçoit bien les contrastes, et suit une cible de haut en bas et de droite à gauche à 50cm de lui de même (à partir de 4 mois), il suit les visages.

  Dans "Bébé Tour Eiffel", "Bébé Arc-de-Triomphe", "Bébé Champs-Élysées", "Bébé Notre-Dame" et "bébé Trocadéro", les peintures à l’huile des différents portraits de bébé sont accompagnées du collage de cartes postales en couleur plus ou moins déchirées représentant des lieux très touristiques de Paris. Normalement, l’usage principal de la carte postale est l’envoi d’un message court, sans enveloppe. Dans ces oeuvres, la carte postale n’est pas utilisée comme moyen de correspondance classique, elle suggère des points de rendez-vous précis dans Paris (petite croix rouge) accompagnées d’indications écrites comme: identification, rayonnement, sujet, objet, projet, conceptualisation, décision approche, ouverture, abandon, décision, dem1416ande, choix, obsession, rencontre, idée, contact, fréquence, accord, réalisation. 

  La première règle et la plus fondamentale que Jean-Bernard Pouchous s'était imposé pour ce travail sur bébé c’était de considérer les faits sociaux comme des choses. Les préjugés ont la vie dure, aussi  la “reconnaissance du ventre” serait la première des reconnaissances!

  Ainsi le philosophe allemand Johann Gottlieb Fichte (1762-1814) (2), connu en France pour être le conceptualisateur de la théorie de la Nation allemande, fondée sur le droit du sang traditionnellement opposé au droit du sol, disait : « l’homme n’est homme que parmi les hommes ».

  La  "jus sanguinis", est la règle de droit accordant aux enfants la nationalité de leurs parents.

  La  "jus soli"  est la règle de droit accordant la nationalité à toute personne physique née sur le territoire national, indépendamment de la nationalité de ses parents.

  Le rapport pratique à soi se constitue dans un rapport à autrui.

  Le modèle d'Axel  Honneth (1949-…) (3) explorateur de la philosophie sociale et pratique distingue trois modes cardinaux de reconnaissance réciproque : la reconnaissance amoureuse, la reconnaissance juridique et la reconnaissance culturelle.

  S’inspirant de la tripartition théorique opérée par Hegel au sein de l’esprit objectif entre la famille, la société civile et l’État, Honneth prétend par ailleurs tirer ces modes de reconnaissance du monde social vécu des sociétés modernes comprises comme résultant d’un processus historique de différenciation des sphères d’activité sociale.

  Les trois modes de reconnaissance réciproque reprennent des caractéristiques distinctes suivant:

a-    le vecteur de reconnaissance qu’ils impliquent,

b-    le rapport authentique à soi qu’ils dessinent,

c-    le déni de reconnaissance qui leur correspond,

d-    pour les deux derniers modes de reconnaissance, le potentiel normatif de luttes qu’ils contiennent.

  Les lieux indiqués sur les cartes postales collées proches des portraits de bébé sont des lieux  habituellement visités par les touristes, ces  voyageurs qui cherchent dans un lieu autre que celui où ils vivent habituellement une évasion et un certain plaisir. La France a été le pays le plus visité du monde en 2001 avec Paris comme principale destination, avec  une dizaine de sites incontournables comme autant d’imageries collectives récurrentes dont le nombre s’amplifie exponentiellement à chaque nouvelle visite. On appelle "loisirs" (4) ces activités que l’on effectue durant le temps dont on peut disposer en dehors de ses occupations habituelles (emploi, gestion de la maison, éducation des enfants...) et des contraintes qu’elles imposent (transports par exemple). C’est principalement pendant ce  temps libre de détente et d’exotisme que les enfants sont aujourd’hui, conçus. Si nous étendions le "droit du sol" à la conception sexuelle de toute naissance, nous pourrions dire, qu’en fonction du nombre de relations amoureuse qui ont eut lieu sur le territoire en 2001, plus de 35 millions de nouveau-nés en plus peuvent réclamer la nationalité française chaque année en plus des 3,5 millions ayant droits actuels.   Un véritable ventre, ce Paris.

« Toutes les grandes personnes ont été des enfants, mais bien peu s’en souviennent. » Antoine de Saint-Exupéry.

  La maman trouve presque toujours son nouveau-né, très beau. La même maman peut très bien avoir un comportement beaucoup plus critique avec le physique d’autres nouveau-nés, voir même trouver “çà un peu fripé, rougeâtre, quelque peu  larvaire ou informe et difficile d’approche. Mais cet aspect embryonnaire, à vif et pas fini du "tout petit" qui vient de naître, disparaît assez vite, la peau devient lisse et se tend pour profiter du moindre attouchement maternel.

« Maman, t’es la plus douce! » Pub : Bébé Cadum (5).

  La beauté suprasensible : « (...) oui, il n’y a pas de beauté plus réelle que la sagesse que l’on voit en quelqu’un, on l’aime sans égard à son visage, qui peut être laid; on laisse là, toute son apparence extérieure, et l’on recherche sa beauté intérieure. Si elle ne vous fait pas dire qu’il est beau, vous serez incapable, en regardant en vous, de vous apercevoir vous-même comme beau; et dans ces conditions, il serait vain de chercher cette beauté; car c’est dans la laideur et dans l’impureté que vous le chercheriez. Aussi, nos discours sur ce sujet, ne s’adressent pas à tous les hommes: si vous vous êtes aperçu vous-même comme beau, rappelez-vous. » Plotin (IIIe s. ap. J.-C.)  dans les "Ennéades" (6).

  Le pouvoir du peintre: « Le peintre est maître de toute sorte de gens et de toute chose. Si le peintre veut voir des beautés capables de lui inspirer l’amour, il a la faculté de les créer, et s’il veut voir des choses monstrueuses qui font peur, ou bouffonnes pour faire rire, ou encore propres à inspirer la pitié, il est leur maître et dieu; et s’il veut créer des paysages, des déserts, des lieux d’ombre et de frais pendant les chaleurs, il les représente; et de même des lieux chauds par mauvais temps. S’il veut des vallées, s’il veut des hautes cimes de montagnes découvrir de grandes étendues, et s’il veut ensuite voir l’horizon de la mer, il en a la puissance. Et si du fond des vallées il veut apercevoir de hautes montagnes, ou des hautes montagnes les vallées basses ou les côtes, ce qu’il y a dans l’univers par essence, présence ou fiction il l’a, dans l’esprit d’abord, puis dans les mains. Et celles-ci ont une telle vertu qu’elles engendrent à un moment donné une harmonie de proportions embrassée par le regard comme la réalité même. » Léonard de Vinci (1452-1519) dans son "Traité de Peinture" (1498) (7).

Jean-Bernard Pouchous - 2009.

Bibliographie

N°5-1- Walter Benjamin, L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique, éd. Allia, 2010.

N°5-2- Pierre Macherey, Introduction à l'"Ethique" de Spinoza, tome 3 : La Vie affective, éd. PUF, coll. Les grands livres de la philosophie, 1997.

N°5-3- Baruch Spinoza, André Lécrivain, Traité de la réforme de l’entendement: Tractatus de intellectus emendatione : Et de la meilleure voie à suivre pour parvenir à la vraie connaissance des choses, éd. Flammarion, coll. Garnier Philosophie, 2003.

N°5-4- Baruch Spinoza, Laurent Bove, La stratégie du conatus, Affirmation et résistance chez Spinoza, éd; Librairie Philosophique Vrin, coll. Bibliothèque d’histoire de la philosophie, 1997.

N°5-5- Vicky Bruce, Patrick R. Green, La perception visuelle, éd. PUG, coll. Sciences et technologies de la connaissance, 1993.

N°5-6- Roland Barthes, L’Empire des signes, Point essais, 2007.

N°5-7- Yvon Lafrance, La théorie platonicienne de la Doxa, éd. Belles Lettres, Coll. d’études anciennes, 1982.

N°5-8- Pierre Bourdieu, Langage et pouvoir symbolique, éd. Seuil, coll. Points essais, 2001.

N°5-9- Emile Durkheim, Les Règles de la méthode sociologique, éd. Flammarion, coll. Champs, 1999.

N°5-10- Régis Debray, Vie et mort de l’image, éd. Gallimard, coll. Bibliothèque des Idées, 1992.

N°4-1- Ovide, Les Métamorphises, éd. LGF, coll. Classiques de Poche, 2006.

N°4-2- Johann Gottlieb Fichte, Fondement du droit naturel selon les principes de doctrine de la Science, éd. PUF, coll. Quadrige, 1998.

N°4-3- Axel  Honneth, Olivier Voirol, Pierre Rusch, Alexandra Dupeyrix, La société du mépris - vers une nouvelle théorie critique, éd. La découverte, 2008.

N°4-4- Daniel Mothé, Le temps libre contre la société, éd. Desclée de Brouwer, coll. Provocation, 1999.

N°4-5- Michel Wlassikoff, Jean-Pierre Bodeux, Gérard Miller, La fabuleuse et exemplaire histoire de bébé Cadum, Image symbole de la publicité en France pendant un demi-siècle, éd. Alternatives, 1990.

N°4-6- Plotin, Dominic O’Meara, trad. Anne Banateanu, Une introduction aux  Ennéades, éd. Cerf, coll. Vestigia, 2004.

N°4-7- André Chastel, Traité de Peinture de Léonard de Vinci, éd. Calmann-Lévy, 2003.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now
Bébé Arc de Triomphe

H/C, 75 x 5O cm., 1978