STAR - N° 3 - 2 - 1

N°3-"3 Pouchous", 1981, acrylique sur toile, 3 x (146 x 114 cm.)

« Détournez-vous de ceux qui vous découragent de vos ambitions. C’est l’habitude des gens mesquins. Ceux qui sont vraiment francs vous font comprendre que vous aussi pouvez le devenir. » Marc Twain (1835-1910), l’auteur de "Les aventures de Tom Sawyer", est né et mort les années de passages de la comète de Halley.

 

N°3 - Grand magasin, grand magazine.

  La peinture intitulée "3 Pouchous", est constituée de 3 toiles juxtaposées à l’horizontal.

  Sur la toile de gauche nous voyons des légumes dont toutes les ombres et couleurs sombres et noires ont été remplacé par une incrustation de jaune d’or, barrée en diagonal d’un trait noir. L’arrière plan en haut est bleu cobalt. Sur la toile du centre nous retrouvons en arrière plan nos couleurs jaune et bleu et la suite du trait noir mais surplombé d’un portrait noir et blanc de May West (1893-1980) (1). Sur la toile de droite nous distinguons dans un cadre bleu dans l’angle en bas à gauche et noyé dans le jaune d’or, des talons aiguilles portée par une femme qui vient de perdre l’équilibre sur son pied droit. Tout le reste est couvert par la reproduction d’un coin de matelas posé sur un sommier avec la mention "3 Pouchous" écrite comme un nom de marque de fabrique dans un cartouche horizontal en bas à droite. L’actrice américaine May West reste le sexe symbole  le plus  fort des années 1920/1940. Sa réplique la plus célèbre vient du film de Lowell Sherman  (1885-1934), "Lady Lou" (2), de 1933  (She Done Him Wrong) : « Is that a gun in your pocket, or are you just happy to see me? » traduit par : Là, dans ta poche, c’est ton revolver ou t’es juste content de me voir ? Lors de le seconde guerre mondiale, en référence à sa généreuse poitrine, les aviateurs de l’US Navy (3) avait surnommé "Mae West" leurs gilets de sauvetage.

  Les Grâces incarnent le désir de l’homme et président ainsi à toutes les activités ludiques.

  "Euphrosyne", est la joie poussée à son sommet, l’allégresse, la joie de vivre que l’on ressent en toute convivialité;

  "Thalie", est la personnification de l’abondance, voire la surabondance, le trop-plein de vie, qui se prodigue par le don;

  "Aglaé", ou "Pasithée" est la beauté dans ce qu’elle a de plus éblouissant, la splendeur. Il s’agit de la plus jeune, elle est aussi la messagère d’Aphrodite. Grande Déesse de la germination, de l’amour et des plaisirs de la chair mais aussi de l’amour spirituel, pure et chaste dans sa beauté. Aphrodite fut appelée Vénus chez les romains.

  L’une des Grâces tient des roses, une autre, un dé à jouer, et la troisième, une branche de myrte ou alors, les trois tiennent chacune une pomme. Elle sont contraires aux soeurs des "Moires", les "Erinyes" ou "Furies" en latin, divinités de la haine et de la vengeance: "Tisiphone" la vengeresse du meurtre, "Mégère" l’ensorceleuse et "Alecto" l’implacable. Ces divinités vengeresses hideuses ont de grandes ailes, des serpents pour cheveux, des fouets et des torches et du sang qui coule de leurs yeux (4).

  Mae West, grâce ou Erinye ?

Jean-Bernard Pouchous - 2008.

N°2-"Lotte, baiser d’amour", 1981, acrylique sur toile, 130 x 195 cm.

« J’ai l’habitude de me taire sur ce que l’ignore. » Sophocle (-496 à -406).

 

N°2 - L’artiste en travailleur?

  La peinture intitulée "Lotte, baiser d’amour", représente dans un décor composé au sol de taches bleues sur fond blanc agencer de façon à donner un effet scinétique, la mise en scène du statut de personnes âgées. Les corps d’une femme et d’un homme de la soixantaine passée sont cadrés de façon à ce que les visages soient hors cadre. Un encadré dans la partie inférieure du tableau montre un arrêt sur image du film américain de la Metro-Goldwyn-Mayer,  en noir et blanc (105 mn.) de 1934, "Tarzan et sa compagne" (Tarzan and his mate) une réalisation de Jack Conway, directeur artistique Cedric Gibbons (1893-1960). On y voit en plan rapproché Jonnhy Weissmuller (1904-1984) en Tarzan dominer du regard Maureen O’Sullivan (1911-1998) en Jane désirante.

  Morale de cette histoire :

« La morale est la faiblesse de la cervelle. Acquise sans aucune réflexion, elle s'imprime en nous à nos dépens. Elle est un danger si elle n'est atténuée par la pensée raisonnable.» Rimbaud.

Jean-Bernard Pouchous - 2004.

N°1-"Ledru Rollin", 1981, acrylique sur toile, 130 x 195 cm.

« Le peintre émet des avis sur les nus.»  Boris Vian.

 

N°1 - Des mots pour le dire.

  La peinture intitulée "Ledru Rollin", représente dans un décor composé au sol de jouets Fisher-price sur peau de panthère et  au mur d’un plan du quartier Ledru-Rollin, la mise en scène du statut de grands-parents. Les corps d’une femme et d’un homme de la cinquantaine passée sont cadrés de façon à ce que les visages soient hors cadre. Une sorte de  projections diapositive noir et blanc de visages fantasmagoriques de type hollywoodien institue en fond d’écran le langage mimétique d’un futur bouche à bouche amoureux. Il s’agit d’un arrêt sur image du film américain de la Paramount Pictures, en noir et blanc (90 mn.) de 1930, "Cœurs brûlés" (Morocco), une réalisation de Josef von Sternberg (1894-1969), On y voit en plan rapproché Gary Cooper (1901-1961), en Tom Brown légionnaire dominer du regard Marlene Dietrich (1901-1992) en Amy Jolly abandonné et soumise.

  Cette chimie des corps me poussait à chercher un chaudron magique qui aurait assuré la cuisson d’un "bouillon  de culture" existentiel propre à révéler par son absorption un sens à donner à ce cycle de vieillissement de l’homme, répété à l’infini depuis la nuit des temps.

« Vieillir c’est moche ! »  Attention au jugement de valeur !

  Les arts évitant ce sujet  d’acceptation, je me retournais donc vers les poètes et les philosophes. Ce bouillon de culture me semblait à priori relever de l’inconscient collectif, mais les preuves amenées par Karl Gustave Jung (1875-1961) (1), pour justifier l’existence de cet inconscient sont malheureusement souvent anecdotiques, et donc peu convaincantes.

  Il est beaucoup plus plausible de postuler que l’on connaisse les archétypes d’une culture via l’éducation, plutôt que par l’existence d’un hypothétique inconscient collectif. Jung espérait que des recherches en génétique apporterait des éléments empiriques en faveurs de son hypothèse, mais ce ne fut pas le cas. A ce jour, les généticiens n’ont pas encore découvert des gènes des archétypes... Inconscient collectif, archétype, autant de mots dits, aussi maudits que certains maux: altruisme, empathie, souffrance, sympathie, antipathie, contagion émotionnelle, compassion, douleur, pitié, condescendance, etc...

  Dans ce contexte la question reste : « Qu’est-ce ? De la valeur morale ? »

  L’altruisme par exemple est un terme employé pour désigner l’amour désintéressé d’autrui. Ce terme est souvent employé dans le sens d’empathie ou de générosité (2). Il est peut être décrit comme l’éthique de réciprocité. Selon Emile Maximilien Paul Littré (1801-1881), qui a développé la doctrine positiviste, il avance que l’altruisme proviendrait : « de la nécessité d’aimer, qui lui est imposée fondamentalement par l’union des sexes pour qu’elle subsiste comme espèce ».  Selon Auguste Comte et Littré, l’altruisme provient de l’appétit sexuel qui, « croissant en complexité et en raffinement », peut devenir l’un des éléments essentiels du sens moral et la source des plus nobles actions des humains. L’altruisme est quasiment inimaginable dans le commerce. Il est incompatible avec la recherche du profit d’une société commerciale. C’est une notion invendable.

  On voit mal comment une notion qui  ignore la notion d’intérêt peut s’appliquer au commerce.  Pourtant pour qu’une relation client-fournisseur soit pérenne, il faut qu’il y ait des gains équilibrés entre le client et le fournisseur. C’est donc une relation de donnant-donnant.

  Comment peut-on prendre le point de vue des autres tout en restant soi-même ?

  Autre exemple l’empathie (3) : excluant particulièrement tout entraînement affectif personnel (sympathie, antipathie) et tout jugement moral, l’empathie se différencie de la contagion émotionnelle dans laquelle une personne éprouve le même état affectif qu’une autre sans conserver la distance qu’on observe à cet égard. Les théories modernes distinguent aussi l’empathie de la sympathie qui consiste aussi à comprendre les affections d’une autre personne mais qui  comporte en plus une dimension affective: alors que l’empathie repose sur une capacité d’imagination, la sympathie repose plus sur la proximité affective avec celui ou celle qui en est l’objet. Certains chercheurs préfèrent parler d’empathie cognitive pour insister sur le fait que l’empathie repose sur un mécanisme cognitif neutre sans lien avec la relation qu’on entretient avec la personne qui en est l’objet.

  Ne pas prendre pour soi ce qui n’est pas soi!

  L’empathie se serait développée parce que se mettre à la place de l’autre pour savoir comment il pense et va peut-être réagir constitue un important facteur de survie dans un monde où l’homme est sans cesse en compétition avec l’homme.

« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on peut le reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui. » Bernard Le Saux dans "Le Matin" (4). 

Jean-Bernard Pouchous - 2005.

Bibliographie.

N°3-1- Ursini, James, May West, éd. Taschen, 2008.

N°3-2- Mae West, Lady Lou, éd. Nel, 2008.A-3- Jean Moulin, US Navy, t. 1 : 1898-1945, du Maine au Missouri, éd. Marines, 2003.

N°3-3- Jean Moulin, US Navy, t. 2 : 1945-2001, de Nimitz au Nimitz, éd. Marines, 2004.

N°3-4- Pierre Grimal, Récits et légendes de l’Olympe, éd. Larousse, coll. Dieux - mythes & héros, 2008.

N°1-1- Karl Gustave Jung, Ma vie, éd. Gallimard, coll. Folio, 1991.

N°1-2- Marcel Frydman, Violence - indifférence ou altruisme ? : Pour une véritable accession à la citoyenneté, éd. L’Harmattan, coll. Psycho-Logiques, 2005.

N°1-3- Alain Berthoz, Gérard Jorland, L’empathie, éd. Odile Jacob, 2004.

N°1-4- John Kennedy Toole, trad. J. P. Carasso, La conjuration des imbéciles, éd. 10 X 18, coll. Domaine étranger, 2002.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now