Compositon - N°8 

N°8-"Miss Nude new age", 2006, acrylique sur toile,  195 x 162 cm.

« Le temps révèle tout, c’est un bavard qui parle sans être interrogé. » Euripide (-480 à -406) (1).

 

N°8 -A- New age.

  Cette peinture intitulée "Miss Nude new age, 2006", représente deux couples de naturiste tout sourire, debout face à nous sur ce qui pourrait être une estrade.

  La femme du couple de gauche vient de recevoir le prix "Miss Nude new age, 2006", elle est vêtue d’une grande cape de gagnante en soie jaune et enlace de ses bras, sur  sa droite, son homme et sur sa gauche sa mère. Le père légèrement en retrait se tient derrière son épouse, comme les autres il est chaussé mais a gardé aussi ses chaussettes. Une grande toile bleu nuit est tendue en arrière plan sur laquelle sont peintes des lettres dont l’association est difficile à faire pour  en créer un mot compréhensible. Au sol a été étalée une sorte de tapis en fourrure synthétique beige et au premier plan sur un socle de colonnades rouges est posé le trophée.  Il s’agit d’une statue en or représentant Athéna Niké, tel que l’on peut l’admirer en taille monumentale, à la porte dorée de la sortie de Paris en allant vers le bois de Vincennes. Il s’agit de la porte de l’exposition coloniale de 1931, organisée par le maréchal Hubert Lyautey (1854-1934) (2), concernant l’Afrique noire, Madagascar, l’Afrique du nord, l’Indochine, la Syrie et le Liban, dont il ne reste aujourd’hui qu’une pagode dans le bois de Vincennes et le pavillon du musée des colonies françaises, devenu par la suite musée-aquarium d’afrique et d’océanie et qui  vient encore de muer en musée de l’émigration.

« La joie de l’âme est dans l’action. » Lyautey  emprunté à Percy Bysshe Shelley (1792-1822).

  Quand on sait que Shelley est l’auteur en 1811, d’un pamphlet intitulé "De la nécessité de l’athéisme" (3), dans lequel il traite de la réfutation du déisme et que cela lui coûta son expulsion de l’université d’Oxford cet emprunt du maréchal  monarchiste, défenseur de la cause légitimiste, président d’honneur des Scouts de France, au poète reste pour moi, une intrigue, malgré que son scepticisme religieux fut fort connu des milieux militaires français coloniaux et de la grande guerre.

« Moi, je suis un homme du Nord, un Lorrain, un Normand, un Rhénan ; il y a de tous ces sangs-là dans mon sang ; mais rien qui vienne d’au-dessous de la Loire... Je n’ai jamais pu regarder un Toulousain comme un compatriote. » Raymond Postal, dans "Présence de Lyautey" (4).

  Beaucoup d’intellectuel inspiré on un point de vue qui consiste à considérer les phénomènes comme des totalités.

  Alors pourquoi une miss new Age ?

  "Le New Age" est un vaste courant spirituel occidental du XX e. et XXI e. siècles, caractérisé par une approche individuelle et éclectique de la spiritualité. Il est souvent présenté comme une régénération moderne du gnotisme. La gnose signifiant connaissance, le gnostisme visait a remplacer la foi par la connaissance, le péché originel par l’excellence. Cette vocation de Nouvel Age, qui pense ainsi préparer l’humanité à l’avènement d’un âge d’harmonie universelle, concept parfois évoqué en termes astrologiques sous la dénomination d’ère du Verseau (5).

  La psychologue américaine Marilyn Ferguson (1938-2008), dans son livre "The Aquarian Conspiracy" (6) définit le "New Age" comme « l’émergence d’un nouveau paradigme culturel, dont l’extension serait planétaire, annonciateur d’une ère nouvelle dans laquelle l’humanité parviendrait à réaliser une part importante de son potentiel physique, psychique et spirituel. »

  Le "New Age", considéré comme une tentative de réenchantement du monde en réaction au matérialisme la société du début du XX e. siècle, fait partie du phénomène global des nouvelles religiosités nées à partir des années 1960, face à la crise des idéologies et au refus de la croissance industrielle, tout en se basant sur des éléments doctrinaires antérieurs, empruntés à la Théosophie. Cette doctrine très ancienne,  qui soutient que toutes les religions sont des projections et tentatives de l’Homme de connaître "le Divin", et que, par voie de conséquence, chaque religion possède une partie de la Vérité. Ce retour au spirituel dans le "New Age", est caractérisé par un approfondissement du sentiment religieux, hors de toute hiérarchie préétablie et tournée vers l’action. Elle est continuation de la Société Théosophie moderne de Helena Petrovna Blavatsky (1831-1891) (7) autrement nommée HPB, qui a popularisé en Occident certains thèmes anciens, notamment hindouistes, comme les vies antérieures et la métempsychose/réincarnation. Il est aussi le véhicule de concepts plus modernes - comme le pouvoir de l’intuition, la télépathie, les thérapies énergétiques, etc.

  Theodore Roszak (1933-…), professeur d’histoire à l’Université de Californie, sociologue, holiste, collaborateur du New York Times et écrivain américain qui vient d’écrire "L’Enfant de cristal" (8),  a popularisé la notion de contre culture et a soutenu en 1975, que H.P.B. est certainement l’un des penseurs les plus originaux et les plus pénétrants de son temps. « Helena Petrovna Blavatsky ( ...)  is surely among the most original and perceptive minds of her time. »

  La littérature "New Age" peut aborder des thèmes très variés comme :

- les  entités  extraterrestres, guides de lumière, anges…

- les auras et les chakras, et les "sept corps", concept théosophie du septénaire, auxquels ils sont liés.

- le concept de "Dieu intérieur" ou "Divinité personnelle".

  Les valeurs et les utopies de la génération  "Peace and Love" influencent également le New Age, nombre d’anciens hippies s’y intéressent (9). 

  Le psychiatre Wilhelm Reich (1897-1957), élève de Freud, avait déclanché les hostilités en pointant du stylo le phénomène dans "La lutte sexuelle des jeunes" (10), d’autres moins équipés font face aux assauts de la Peste émotionnelle et de ses manifestations d’extrême violence. Les années 1970 de l’Amérique puritaine deviennent alors propices à l’exploration psychique, certaines personnes expérimentent la consommation de substances psychotropes, comme le LSD, utilisé d’abord comme moyen thérapeutique par le psychologue écrivain américain Timothy Leary (1920-199), inventeur du célèbre slogan « Turn on, tune in, drop out » (11), synonyme de contestation et de libération, puis...

  Au moment où la jeunesse devient partie prenante des grands mouvements contestataires des années 1960 (mai 1968, contestation de la guerre du Viet Nam, etc.), l’Occident redécouvre la spiritualité et certaines pratiques comme la méditation transcendantale, souvent au contact de l’Inde et sa connaissance traditionnelle, à l’image d’artistes comme le poète Allen Ginsberg (1926-1997) (12), les Beatles (1962-1970) (13) avec notamment George Harrison (1943-2001) (14), Frank Zappa (1940-1993) (15), Carlos Santana (1947-…) (16), etc. A cette époque naissent les psychothérapies expérimentées à l’institut Asalen comme le "cri primal" de Arthur Janov (1924-…) (17), le "Rebirth", le "Rolfing" de Ida Pauline Rolf  (1896-1979) (18), expérimenté par John Lennon (1940-1980) (19) et la "Bio-Energie" de Alexander Lowen (1910-2008) (20), en phase avec les travaux de Reich ainsi que la psychologie humaniste de Abraham Maslow (1908-1970) (21)et Carl Rogers (1902-1987) (22). On découvre aussi en 1968 la "Gelstalt-Thérapie" de Fritz Perls (1893-1970) (23).

« Et moi j’ai marché pieds nus, sur ces eaux miraculeuses !»

  C’est dans les années 1980 que la journaliste Marilyn Ferguson (1938-2008), théorise le mouvement en publiant "Les Enfants du Verseau".

 

N°8 -B- Channeling.

  Au cours des années 1990, on assiste à l’essor d’une littérature dite de "channeling". Les ouvrages en question concernent les supposées relations entre les humains et des entités évoluant sur d’autres plans de conscience : Êtres de lumière, Maîtres Ascensionnés, entités extra-terrestres, etc. En marge du "New Age" originel, qui portait avant tout, les valeurs de l’écologie et de l’amour universel, sont apparues dans les années 1970 et 1980 des groupes prosélytes et de plus en plus médiatiques, qui se sont fait connaître du grand public dans les années 1990.

  De très nombreux ouvrages plus ou moins populaires de mediums (channels), souvent américains, font référence à des entités inconnues jusque-là ou restées dans l’ombre de cercles ésotériques confidentiels (Indigo, Kryeon, etc) ou à des concepts en rupture avec les paradigmes anciens.

  Concepts véhiculés par le "channeling" (1):

  L’Ascension de l’humanité vers "la quatrième dimension", phénomène associé à l’avènement du Nouvel âge.

  La Merkabah ou "Corps de lumière", que l’homme serait appelé à reconquérir par l’Ascension  (2).

  L’existence d’intelligences extra-terrestres, soit bienveillantes et assistant l’humanité (dans les sphères subtiles) soit cherchant à limiter l’évolution spirituelle et la libération intérieure des êtres humains en contrôlant ceux-ci notamment sur le plan émotionnel. Certains points concernant ces “mauvais” extraterrestres se rapprochent des théories dites "conspirationistes" (3), qui présentent ce type d’entités comme connues et acceptées de certains pouvoirs (Les puissances de l'ombre).

  "Les enfants indigo", qui auraient un ADN différent du commun et seraient notamment plus évolués spirituellement (4).

  En dépit de cela, la persistance d’un intérêt grandissant du public occidental pour des valeurs spirituelles traditionnelles et non spectaculaires comme celles du bouddhisme (5), du soufisme (6) ou de la non-dualité (7), ou même des techniques énergétiques de soin comme le "Reiki" (8), rattachées à des lignées anciennes proches des philosophies orientales, semble être l’autre versant de la connaissance et de l’expérience intérieure, toujours prisé par le lectorat du Nouvel Âge.

  La Critique du "New Age" la plus récurrente est que certains mouvements relevant de la philosophie "New Age" sont répertoriés comme sectes, dans le rapport parlementaire français sur les sectes.

  Cela dit, selon Prevensectes : « ces partisans modernes d’un bouleversement radical des idées et des comportements n’ont jamais cherché à édifier une direction et une organisation mondiales pour parvenir à ces finalités. Le Nouvel Âge n’est ni un mouvement constitué, ni une secte. »

  La littérature "New Age" est souvent décriée par ceux qui y voient une littérature light tandis que d’autres grimacent devant le concept d’énergie, abondamment décliné, qui remet en selle les concepts de certains guérisseurs. D’autre part, du fait de leur obstination à donner sens à tous les événements de la vie individuelle et sociale, les croyances "New Age" en viennent à rejeter la notion de hasard, défiant le rationalisme scientifique au bénéfice d’une vision du monde proche de celle du "créationnisme" (9).

  Le terme "paradigme" est employé pour décrire l'ensemble d'expériences, de croyances et de valeurs qui influencent la façon dont un individu perçoit la réalité et réagit à cette perception. Ce système de représentation lui permet de définir l'environnement, de communiquer à propos de cet environnement, voire d'essayer de le comprendre ou de le prévoir.

  L’expression "Nouveau Paradigme" désigne la nouvelle pensée de la seconde moitié du XX e. siècle et du début du XXI e. siècle, aussi qualifiée de "New Age" et qui, produite par des auteurs populaires et notamment vulgarisée dans des magazines, invite à considérer le monde sous un angle holiste (dans le sens d’un point de vue qui consiste à considérer les phénomènes comme des totalités),  ou sous un angle mystique, en particulier dans les domaines de l’écologie et de la santé physique et morale (10). Les nouveaux paradigmes, qui participent d’une sorte de réenchantement du monde, entendent se démarquer des anciennes visions matérialistes et déterministes inspirées par la science, dont les limites jadis identifiées comme telles seraient, pour les auteurs suscités, désormais dépassées.

« Le battement des ailes d'un papillon au Brésil peut-il déclencher une tornade au Texas ? » 

  Selon le journaliste américain James Gleick (1954-…) (11) cet "effet papillon" serait l’idée du chaos déterministe qui pourrait bien avoir sur terre et sur l’homme des conséquences universelles et inattendues.

  La remise en cause du déterminisme par la "théorie du chaos" ou encore la "vision holographique" de la réalité qu’inspirent les "fractales", formes nouvelles du hasard dans les sciences cher au mathématicien franco-américain Benoît Mandelbrot (1924-…) (12), sont des exemples de ce que l’on range communément dans les “nouveaux paradigmes”.

  Les notions de matière, réalité, vie, intelligence, pensée, vérité… sont des exemples de concepts changeants au gré de l’évolution des paradigmes et des mutations dues aux choc générationnels. Celles de la Belle Époque qui s’éteignirent dans les tranchées de Verdun ; celles du Krach qui engagea le "grand marasme" de l'entre-deux-guerres ; celles de Mai 68 en conflit avec des Trente Glorieuses et ceux d'Internet en prises aux crises à répétition (13).

« Ne bougez plus, souriez, c’est dans la boite ! »

  No comment !

Jean-Bernard Pouchous - 2009.

Bibliographie

A-1- Euripide, Marie Delcourt, Tragédies complètes, éd. Gallimard, coll. Folio, 1989.

A-2- Gilbert Mercier, Lyautey - le prince lorrain, éd. De l' Est, coll. Reflets et racines, 1994.

A-3- Raymond Postal, Présence de Lyautey, éd. Alsatia, 1944.

A-4- Percy Bysshe Shelley, Trois libelles contre la déité créatrice et un article contre le Jacobin illuministe - La nécessité de l'athéisme - Article critique (the Brighton magazine) ... à Lord Ellenborough - Réfutation du déisme, éd. Paris-Zanzibar, coll. Contre, 1997.

A-5- Renaud Marhic, Emmanuel Besnier, Le New Age - Son histoire - Ses pratiques - Ses arnaques, éd. Le Castor Astral, coll. Faits et illusions, 1999.

A-6- Marilyn Ferguson, Les Enfants du Verseau - Pour un nouveau Paradigme, éd. J’ai lu, coll. Aventure Secrète, 1999.

A-7- Helena Petrovna Blavatsky, La clé de la Théosophie, éd. Adyar, 2000.

A-8- Theodore Roszak, L’Enfant de cristal, éd. Le cherche midi, 2008.

A-9- Alain Dister, Oh, Hippie Days ! : Carnets américains (1966-1969), éd. J'ai lu , coll. Récit , 2006.

A-10- Wilhelm Reich, La lutte sexuelle des jeunes, éd. Petite bibliothèque Maspéro, 1972.

A-11- Timothy Leary, Turn on - tune in - drop out, éd. Ronin Publishing, 1999.

A-12- Allen Ginsberg, White Shroud : Poems 1980-1985, éd. Harper Collins Publishers, 1986.

A-13- Jacques Volcouve, Pierre Merle, Révolution - les Beatles, éd. Fayard, 1998.

A-14- Jacques Volcouve, George Harrison : Anthologie - 1943-2001, éd. Hors Collection, 2002.

A-15- Christophe Delbrouck, Frank Zappa et les mères de l'invention, éd. Le Castor Astral, coll. Rock attitude, 2003.

A-16- Christophe Delbrouck, Carlos Santana - la Danse des solstices, éd. La Rivière, coll. Rock & folk, 2000.

A-17- Janov Arthur, Le cri  primal, éd. Flammarion, coll. Champs, 1975.

A-18- Ida Pauline Rolf, Rolfing, the intégration of human structures, éd. Dennis-Landman, coll. Santa Monica California, 1977.

A-19- Luke Crampton, Dafydd Rees, John Lennon, éd. Taschen France, coll. Music Icons, 2009.

A-20- Alexander Lowen, La Bio-Energie, éd. Sand & Tchou, coll. Le corps à Vivre, 1979.

A-21- Abraham Harold Maslow, Vers une psychologie de l’Etre, éd. Fayard, coll. L’expérience psychique, 1972.

A-22- Carl R. Rogers, Les groupes de rencontre, éd. Dunod, coll. Sciences de l’éducation, 1996.

A-23- Fritz Perls, Manuel de Gelstalt-Thérapie: Le Gestalt: un nouveau regard sur l’homme, éd. ESF, coll. L’art de la psychotherapie, 2009.

B-1- Eve Lynn, Qu'est-ce que le channeling ? : Ils guident nos pas, éd. Nicole Bussière, coll. Poche couleur, 2005.

B-2- Jean Spinetta, La pratique de l'illumination et la science de l'immortalité par les méditations Merkaba : Techniques égyptiennes - esséniennes - hébraïques et modernes, éd. Fernand Lanore, 2006.

B-3- Emmanuel Kreis, Les puissances de l'ombre : Juifs – jésuites - francs-maçons - réactionnaires... la théorie du complot dans les textes, éd. CNRS, coll. Histoire, 2009.

B-4- Lee caroll, Jan Tober, Les enfants indigo : Enfants du troisième millénaire, éd. Ariane, 1999.

B-5- Lilian Vezin, Lucylle Mucy, La Marche du Prince - 4500km a Pied et a Vélo a Travers le Sri Lanka - l'Inde et le Sikkim, éd. Vent du Large, 2008.

B-6- Cheikh Al 'Alawi, Sagesse céleste - Traité de soufisme, éd. La Caravane, coll. Islam, 2007.

B-7- Douglas E. Harding, La Troisième Voie, éd. Du Relié, coll. Prétextes, 2000.

B-8- Andrew Weil, Le Corps médecin - Trouver en soi la force de guérir, éd. J'ai lu, coll. Bien être, 2000.

B-9- Pascal Picq, Lucy et l'obscurantisme, éd. Odile Jacob, coll. Poches, 2008.

B-10- Lacroix Michel, La spiritualité totalitaire : le new age et les sectes, éd. Omnibus, coll.  Non Fiction, 1995.

B-11- James Gleick, Christian Jeanmougin, La théorie du chaos : Vers une nouvelle science, éd. Flammarion, coll. Champs sciences, 2008.

B-12- Benoît Mandelbrot, Les Objets fractals : forme - hasard et dimension - survol du langage fractal, éd. Flammarion, coll. Champs, 1999.

B-13- Bernard Préel, Les générations mutantes : Belle Epoque – Krach - Mai 68 - Internet : quatre générations dans l'histoire, éd. La Découverte, coll. Cahiers libres, 2005.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now